AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 John Hammond Jr., Charlie Musselwhite, Siegel & Schwall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: John Hammond Jr., Charlie Musselwhite, Siegel & Schwall   Jeu 16 Déc à 22:28




Fils du célèbre John Hammond Senior, découvreur de talents pour CBS, John Hammond Junior est né, à New York, le 13 novembre 1942.
Il hérite de l’enthousiasme de son père pour le country Blues de Robert Johnson avant de devenir un fervent admirateur de John Lee Hooker, Muddy Waters et Lightnin’ Hopkins.
Au collège, il apprend la guitare et l’harmonica, puis devient l’un des premiers Blancs Américains à chanter le Blues sans trahir l’esprit des noirs.
Il enregistre de façon prolifique pour Vanguard, Atlantic, Rounder et Point Blanc.
Son second album « Big City Blues », enregistré pour Vanguard en 1964, le présente en compagnie des brillants guitaristes Billy Butler et Wild Jimmy Spruill…



Né le 31 janvier 1944 à Kosziusko au cœur du delta du Mississippi, Charlie Musselwhite est élevé par une tante qui ne pense qu’à se débarrasser de lui.
A douze ans, Il rencontre Will Shade, le fondateur du Memphis Jug Band, toujours actif à l’époque.
Fasciné, le jeune Charlie apprend vite l’harmonica au contact du vieux Bluesman et se retrouve au sein du cercle des vétérans du Memphis Blues.
En 1962, il gagne Chicago où il subsiste de divers petits métiers, tout en jouant de la guitare et de l’harmonica.
C’est à ce moment qu’il rencontre : Little Walter dont il adore les disques, Sonny Boy Williamson et surtout Muddy Waters qui le prends sous sa protection.
Grâce à ce dernier il se lie avec d’autres jeunes Blancs qui commencent à pénétrer dans le ghetto pour apprendre le vrai blues : Mike Bloomfield, Paul Butterfield, Barry Goldberg, Pete Welding ou Norman Dayron.
En 1965, Charly Musselwhite participe à la série « Chicago The Blues Today » pour Vanguard, il figure sur le volume 3, le temps d’un duo avec un autre harmoniciste légendaire, Big Walter Horton…



Former au milieu des années 60 à Chicago par le guitariste Jim Schwall et le pianiste/harmoniciste Corky Siegel, le Siegel-Schwall Band représente également la quintessence du Blues Blanc Américain.
Après voir écumé les clubs du Southside de Chicago, le Siegel-Schwall Band signe chez Vanguard et publie pas moins de cinq album pour le label.
Leur approche du blues est bien plus accessible et légère que les groupes de Paul Butterfield ou Charly Musselwhite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
 
John Hammond Jr., Charlie Musselwhite, Siegel & Schwall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Hammond : So Many Roads (1965)
» John Hammond Jr - Wicked Grin (2001)
» John Hammond Jr
» Charlie Musselwhite : The Well
» Blues en Sol (inspiré de A Tribute to Charlie Musselwhite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: Artistes...-
Sauter vers: