AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 JANIS JOPLIN Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: JANIS JOPLIN Story   Lun 20 Déc à 13:51



Dans l’univers de la musique Rock, Janis Joplin fut la première femme à accéder au statut de superstar ; elle reste aussi pour beaucoup la plus grande chanteuse de blues blanche. Quatre années seulement séparent ses débuts en 1966 avec Big Brother & The Holding Company, de sa mort, à l’automne 1970 ; quatre années qui auront suffi à bâtir sa légende.

L’aînée de trois enfants, Janis Joplin est née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, une petite ville du Texas à la frontière de la Louisiane. Son père, Seth Joplin, est ingénieur dans une grande firme pétrolière.
Dans un Sud des Etats-Unis ultra-conservateur, dans un milieu familial petit bourgeois, Janis ne se sent pas vraiment à l’aise...

Janis Joplin s'intéresse d'abord à la peinture et à la poésie avant de découvrir le blues à travers Leadbelly et surtout Bessie Smith : elle a dix-sept ans et c’est la révélation.

A partir de 1961, elle commence à chanter, principalement à Austin, au Ken Threadgill Bar, une ancienne station-service qui accueille les jeunes talents de la région. Un de ses amis, John Riney, habite à proximité. C'est chez lui que la voix de Janis est enregistrée pour la toute première fois.

Janis Joplin prend alors la route : on la retrouve à Houston, à Venice, puis à San Francisco, où elle chante dans les clubs folk. Elle y côtoie notamment David Crosby, Nick Gravenites et le futur guitariste du Jefferson Airplane, Jorma Kaukonen.
Les résultats ne venant pas, Janis retourne au Texas où elle vit d’expédients tout en essayant tant bien que mal de terminer ses études. Cependant, sur la Côte Ouest, et plus particulièrement dans la baie de San Francisco, les futurs grands groupes du rock américain sont en train de naître : le Grateful Dead, le Jefferson Airplane, Country Joe & The Fish, Quicksilver Messenger Service, ainsi que Big Brother & The Holding Company.

Big Brother & The Holding Company est le groupe attitré de l’Avalon Ballroom, une des salles de concert les plus réputées de San Francisco. Il comprend à cette époque Sam Andrew et James Gurley aux guitares, Peter Albin à la basse et David Getz à la batterie
A la recherche d’une chanteuse pour compléter le quatuor, leur manager, Chet Helms, se souvient de Janis Joplin et la retrouve à Austin où elle exerçait son talent dans un groupe de country & western. Il la ramène à San Francisco en auto-stop !
L’intégration est très rapide : Big Brother & The Holding Company se structure et réorganise son répertoire en fonction de sa nouvelle chanteuse. Quant à Janis, elle trouve avec Big Brother le support musical qui lui permet enfin de se révéler.

Après plusieurs années de doute et d'errance, Janis Joplin a rencontré le groupe au sein duquel elle va pouvoir s'épanouir et donner la pleine mesure de son immense talent.
Le 12 juin 1966, Janis donne son premier concert avec Big Brother & The Holding Company dans leur salle fétiche de l’Avalon Ballroom. Le groupe devient un habitué des clubs de la baie de San Francisco et son succès naissant lui permet de signer sur un petit label basé à Chicago, Mainstream.



Un premier album, en fait une bande de démonstration très mal produite, paraît dans l'indifférence générale.
En juin 1967, le festival de Monterey sert de vitrine aux meilleurs groupes de la baie et le concert de Big Brother rejoint dans la légende les prestations des Who et de Jimi Hendrix.
Ce coup d’éclat attire l’attention du manager de Bob Dylan, Albert Grossmann, qui les signe chez Columbia en janvier 68.



Un deuxième album, “Cheap Thrills” paraît en août. Sous une pochette légendaire dessinée par Robert Crumb, Big Brother & The Holding Company livre ici un des meilleurs albums de toute l’histoire de la rock-music. Sommet de l’acid-rock, “Cheap thrills” est dominé par la voix chauffée à blanc de Janis, qui hurle, râle et se déchaîne dans un ouragan de guitares saturées, souvent brouillonnes, mais toujours inspirées.
Sur les sept titres qui composent “Cheap thrills”, cinq ont été enregistrés en public, notamment au Fillmore West, et deux seulement proviennent d’un travail en studio : “Piece of my heart”, créé par Erma Franklin (la sœur d’Aretha) et “Summertime”, le classique de George Gershwin, transfiguré par l'interprétation de Janis Joplin.

Dès novembre 1968, les premières rumeurs de séparation commencent à circuler. Janis Joplin est encouragée dans cette voie par un véritable tir de barrage de critiques qui fustigent le caractère non-professionnel de ceux qui ne sont plus déjà que ses accompagnateurs.
Le 1er décembre, à l’issue d’un ultime concert, le divorce est consommé entre Big Brother & The Holding Company et sa chanteuse.

Après avoir quitté Big Brother & The Holding Company, Janis Joplin ne perd pas de temps et, toujours avec le guitariste Sam Andrew, elle met sur pied un nouveau groupe plutôt soul, avec saxophone et trompette, appelé tantôt Main Squeeze, tantôt The Janis Joplin Revue.
Cette formation donne son premier concert dès le 18 décembre 1968 à Memphis, et au terme de plusieurs changements de personnel, elle se stabilise sous le nom de Kozmik Blues Band.



L’album “I Got dem Ol' Kosmik Blues Again, Mama” paraît en septembre 1969 et c'est une relative déception. A son écoute, il paraît évident que Janis Joplin est une chanteuse qui s’exprime beaucoup mieux sur scène que dans un studio. Cela explique sans doute le rythme effréné de ses concerts et le nombre relativement restreint de ses enregistrements studio.
Le Kozmik Blues Band est dissous après un dernier concert au Madison Square Garden, le 29 décembre 1969

En avril 1970, Janis Joplin retrouve effectivement Big Brother & The Holding Company, mais pour un seul concert au Fillmore West.
Elle assemble ensuite un nouveau groupe, le Full Tilt Boogie Band, qui fait ses débuts à Louisville, le 12 juin 1970.
Le 15 août, lorsque Janis monte sur scène à Port Arthur, sa ville natale, elle ne sait pas qu’elle donne là son ultime concert.

Obscène, impudique, pocharde, jurant comme un charretier, malmenant ses cordes vocales de petite blanche pour chanter le blues, on le sait, Janis était la femme de tous les abus.
Lorsque ses amis tentaient de la raisonner, de lui faire comprendre qu’elle jouait dangereusement avec sa santé, elle répondait : “Ma carrière sera peut-être courte, mais je crois qu’on gâche son présent en pensant trop au lendemain”.

Janis n’aura jamais à se préoccuper d'un quelconque futur. Dans la soirée du 4 octobre 1970, on la retrouve morte dans sa chambre du Landmark Motel à Hollywood, victime d’une overdose d’héroïne.

Sa disparition intervient moins de trois semaines après celle d’une autre grande figure de la rock music, le guitariste Jimi Hendrix. Ils avaient tous deux 27 ans.

Selon sa volonté, les cendres de Janis sont dispersées sur la plage de Stinson, à Marin County, en Californie.



Dernière édition par le Jeu 30 Déc à 9:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 22 Déc à 9:04

“I Got dem Ol' Kosmik Blues Again, Mama” j'adore pourtant, cet album !
Revenir en haut Aller en bas
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 22 Déc à 12:19

En fait "I Got dem Ol' Kosmik Blues Again, Mama” est un très bon album studio...tu as raison geordie...Mike Bloomfield s'occupe de la guitare sur "One Good Man"...un chef d'oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 22 Déc à 15:51

Ah bon ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 22 Déc à 16:05

oui, oui...le monde est petit...

il joue éagement sur "Work Me Lord" et peut être aussi sur "Maybe" et "To Love Somebody"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
bouly
Giga bavard


Nombre de messages : 744
Age : 38
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Ven 24 Déc à 13:01

Oops, j'avais raté cette bio, merci pour cette grande voix ! Une artiste vraiment à part.

Janis forever !

_________________

Oranger Fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guitariste.com/forums/amplification,tout-sur-les-ampl
stones
Newbi


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: janine jopline   Ven 28 Jan à 12:01

"mercedes benz" a capella, ca aussi c'est du beau blues....
ah si seulement elle étiat encore la... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: janine jopline   Ven 28 Jan à 18:38

stones a écrit:
"mercedes benz" a capella, ca aussi c'est du beau blues....ah si seulement elle étiat encore la... Sad

SURE !
Revenir en haut Aller en bas
john fogerty
Newbi


Nombre de messages : 31
Localisation : perpigan
Date d'inscription : 09/08/2005

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 10 Aoû à 10:35

RIP JANIS JOPLIN


Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmievaughan
Bavard


Nombre de messages : 54
Localisation : pessac
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 10 Aoû à 21:50

ce qu'il faut écouter aussi c'est summertime, c'est pas du blues mais c'est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psicoblues
Super mega bavard


Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : PsicoLand
Date d'inscription : 10/12/2004

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mar 4 Oct à 20:08

j'ai réussi à trouver le vinyl de PEARL dans une brocante, en super état mais la pochète un peu moins...enfin bref: une pure merveille!!!!

C'était vraiment une sacré chanteuse!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yotuwan
Giga bavard


Nombre de messages : 502
Localisation : pas très loin d'une guitare
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mar 29 Nov à 10:17

je viens tout juste de trouver un cd parmis mes connaissances et alors...


WAOUUH!!! j'adore Janis Joplin... Shocked Very Happy Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartine
Super bavard


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Mer 30 Nov à 15:38

bonjour, y'a vraiment plein de trucs intéressants sur ce forum.......cette petite chronique sur Janis Joplin en fait partie. Je ne la connaissais pas, mais là j'ai envie de la découvrir. Prochain achat de CD "Cheap Thrills". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JANIS JOPLIN Story   Aujourd'hui à 7:55

Revenir en haut Aller en bas
 
JANIS JOPLIN Story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Janis Joplin
» Little Girl Blue - Janis Joplin
» (Rock) Janis Joplin
» Mike Bloomfield Story
» Janis Joplin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: Artistes...-
Sauter vers: