AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 J.B. LENOIR Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: J.B. LENOIR Story   Lun 27 Déc à 11:15



Naissance de J.B. Lenoir à Monticello, Mississippi le 5 mars 1929.

Influencé par Arthur "Big Boy" Crudup et lightning Hopkins, c'est surtout grâce à son père, Dewitt Lenoir, un bluesman d'un certain renom dans le Mississippi que J.B apprend la guitare dés ses 8 ans.

En 1940, Il quitte sa famille pour tenter sa chance dans le monde du blues. Il voyage dans les Etats du Sud.

En 1944, J.B. Lenoir se produit au New York Inn de La Nouvelle Orléans avec Rice Miller (Sonny Boy Williamson II) à l'harmonica, Elmore James à la guitare.

En 1949, Il s'installe à Chicago où Il fait la connaissance de Big Bill Broonzy, qui s'occupera de sa carrière. Il joue également avec Muddy Waters, Memphis Minnie et Big Maceo.

En 1950, Il forme son premier orchestre, le J.B. Lenoir and his Bayou Boys. Sunnyland Slim est au piano, Leroy Foster à la guitare et Alfred Wallace à la batterie

En janvier 1951, grâce à Memphis Minnie, l'orchestre de JB enregistre ses premiers 78 tours pour JOB (la bande sera racheté par Chess) "Deep in Debt Blues", "Carrie-Lee", "My Baby Told Me" et "Korea"...

En 1953, J.B. Lenoir grave The Mojo, sur son experience en Louisiane.
L'année suivante, il enregistre le "Eisenhower Blues", violent réquisitoire contre la politique américaine. Le disque sera censuré, et J.B. Lenoir devra changer le titre en "Tax Paying Blues".
la même année, "Mama, Talk to Your Daughter" entre dans les charts

Entre 1955 et 58, JB signe chez Chess et ensuite, début 1960, enregistre pour Vee Jay le concurent le plus sérieux de Chess ("Oh Baby", "It's the Thing", "What Can I Do" et "Do What I Say")

Vêtu d'un long manteau zébré de stries noires, multipliant les boogies endiablés, sa voix de tête dominant une formation emmené par deux saxophones aussi "Hurleurs" que leur leader, telle est l'image de JB Lenoir dans les clubs de Chicago de 1950 à 62.

Sa musique étrange, mêle le chicago blues de Muddy Waters avec les sonorités cuivrées des orchestres de rythm & Blues...

En 1963, J.B. Lenoir fonde son African Hunch Rythm avec notamment Lafayette Leake au piano, Willie Dixon à la basse et Willie Smith à la batterie. Il se produit également au Fickle Pickle de Chicago.

Cela dit, la formule de JB Lenoir est trop monolithique pour un auditoire noire qui change très vite.
Conseillé et assisté par Willie Dixon, il se reconvertit en bluesman acoustique soliste pour sa tournée avec l'American Folk Blues Festival.
Il y enregistre en trio le fameux "Alabama blues" avec Willie Dixon à la basse et Fred Below aux drums.

En 1966, Il enregistre finalement ce que devait être son dernier album. Parmi les titres : "Voodoo Music", "Vietnam Blues" et "Tax Paying Blues"et sutout "The Whale Has Swallowed Me"

Le 1er avril 1967, J.B. Lenoir est victime d'un accident de la route. Le 29 avril, il décède d'une crise cardiaque.


Dernière édition par le Jeu 30 Déc à 10:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Elie
Newbi


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 27 Déc à 12:20

Merci pour la bio !Smile

je l'ai découvert récemment dans le film de wim wenders (pas de fautes ?), je me suis très vite procuré un CD de ce bonhomme...
Il a un son d'une modernité étonnante.... de part sa voix (OH i feel so good !) et aussi de son jeu de guitare, j'aime sa sobriété à la guitare (il y a quand même certains phrasés assez techniques !) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 27 Déc à 12:42

Merci Elie...

Je l'ai découvert via John Mayall et son hommage "The Death Of JB Lenoir" disponible sur "Crusade" 1967

Je trouve ses derniers enregistrements magnifiques !!! surtout "The Whale as swallowed Me" son chef d'oeuvre (on le voit l'interpréter dans le film de Wenders)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Elie
Newbi


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 27 Déc à 20:06

ah oui j'adore cette chanson...
la chanson de mayall est énorme....

"a car has killed a friend..." ça me donne des frissons ... quand il crit "a cry inside my heart ".. (je me souviens pas bien des paroles...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Dim 2 Jan à 22:05

Quand j'écoute Robert Plant, je sais maintenant d'où vient ses phrasés et son timbre ! Y'a pas comme une ressemblance avec le J.B ??
Revenir en haut Aller en bas
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Robert ?   Lun 3 Jan à 10:36

Robert Plant ?

Geordie...faudrait que tu m'explique là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 3 Jan à 12:35

Soit. si on écoute attentivement Robert Plant on peut estimer que ce ce dernier a largement repris le style de chant de J.B Lenoir. Intonations, voix haut perchée, variations, fluctuations de la voix. Pour moi cela semble évident, si on prend la peine de bien écouter.
JE NE SUIS PAS FOU !! AU SECOURS !! C'EST VRAI !!
Revenir en haut Aller en bas
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 3 Jan à 12:48

mmmmmmmouais....bof....enfin...si tu le dis...

moi c'est plutôt John Mayall qui me fait penser à JB..."Sittin' In The rain"

la voix de Robert Plant est plutôt calquer sur celle de Steve Marriot des Small Faces...d'ailleurs c'était le premier choix de chanteur que voulait Jimmy Page pour Led Zep...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Lun 3 Jan à 20:52

C'est marrant mais j'ai du mal avec la voix de John Mayall. Trop nasillarde à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: John Mayall   Lun 3 Jan à 23:38

je sais...la voix de Mayall à ses faiblesse...on aime ou on aime pas...

si tu arrives à te procurer la compile "Looking Back" ou le double "London Blues 1964-69"

Ecoute "Sittin in The Rain"...la ressemblance est incroyable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J.B. LENOIR Story   Aujourd'hui à 7:57

Revenir en haut Aller en bas
 
J.B. LENOIR Story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anvil ! The story of Anvil !
» Secret Story 4
» [TV] La folie Tokio Hotel dévoilée dans Top Story
» Brecker's brothers story
» West Side Story suite de Leonard Bernstein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: Artistes...-
Sauter vers: