AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les indispensables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Les indispensables   Mar 4 Jan à 20:37

On demande souvent quels sont les cd indispensables pour se familiariser avec le blues.
Ce topic pour tous présente les INDISPENSABLES du blues. Les chefs d'oeuvre, à travers les âges, de notre musique préférée.

En voici un premier,

"A man and The Blues": BUDDY GUY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Muddy Waters "Fathers & Sons" 1969 (1)   Mar 4 Jan à 20:49



"Fathers & Sons" 1969 (CHESS/MCA)

En 1969, Muddy Waters revient au top grâce à l’album « Father & Son », Chess Records organise ici une rencontre au sommet entre le père du blues noir et ses fils blancs…
Pour l’accompagner dans ce projet, on fait appel à son fidèle pianiste Otis Spann, ainsi qu’au guitariste Mike Bloomfield (son fils spirituel) , l’harmoniciste Paul Butterfield, le bassiste de Stax Donald Duck Dunn et le batteur Buddy Miles sont aussi de la partie.


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mar 4 Jan à 20:53

Merci Bloomers. Wink
En fait, je pense qu'il est judicieux de présenter le ou Les album(s) MAJEUR(s) de grands bluesmans à posséder d'urgence.
Ensuite, libre à chacun d'approfondir le sujet.


Le troisième:

"Born Under A Bad Sign" - ALBERT KING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Junior Wells "Hoodoo Man Blues" 1965 (2)   Mar 4 Jan à 20:58



Réalisé en quartet avec l’appui de Jack Myers à la basse et Billy Warren à la batterie « Hoodoo Man Blues » le premier album complet de Junior Wells et Buddy Guy sort sur Delmark en 1965.
Souvent considéré par les spécialistes comme le meilleur album du tandem, il est aussi classé parmi les plus grands albums de Blues de tous les temps...


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
mojo
Super bavard


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mar 4 Jan à 22:18

"West side sound" et "Black magic" from Magic Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/broken.back.daddy
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 8:09

et voilà qu'on est deux à connaître magic sam sur ce forum, c'est pas plus mal.... (trois avec bloomers)
t'es pas JB du Fred lani forum par hasard ? là aussi on était deux

je rajoute otis rush à votre liste, un live au choix: 77 à nancy, ou live in japan (so many roads) ou live and awesome

je dirais live a nancy (concert fabuleux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 11:32

bullfrog a écrit:
et voilà qu'on est deux à connaître magic sam sur ce forum, c'est pas plus mal.... (trois avec bloomers)
t'es pas JB du Fred lani forum par hasard ? là aussi on était deux

je rajoute otis rush à votre liste, un live au choix: 77 à nancy, ou live in japan (so many roads) ou live and awesome

je dirais live a nancy (concert fabuleux)

Euh, moi aussi je connais Bull et j'aime beaucoup Magic Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: John Lee Hooker "I Feel Good" 1971 (3)   Mer 5 Jan à 12:51



Pour l’indispensable « I Feel Good », paru sur le label Jewel Records en 1971, John Lee Hooker engage le fabuleux guitariste Texan, Lowell Fulsom…

Recorded in Paris 1971 (Jewel Records)


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
jimmyed
Newbi


Nombre de messages : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 23/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 13:03

et celui là...

je l'écoute très régulièrement... les cris du public, le jeu, la voix et l'humour du King of the blues

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 13:06

on peut mettre tout jimmie vaughan ou j'attends encore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: BB King "Live At Cook County Jail" 1971 (4)   Mer 5 Jan à 13:47

sacré Bullfrog... Very Happy

C'est vrai..."live at the Regal" porte bien son nom !



trop méconnu en Europe, le "BB King Live at Cook County Jail" 1971 avec les cris des prisonniers survoltés...du 5 étoiles aussi...

Heureusement disponible en cd depuis 2003 chez BMG records couplé avec "Completly Well"


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 14:26

Un de mes bluesman préféré. Wink

Commentaire sur Amazon.fr:

Originellement intitulé Son House: The Legendary Father Of Folk Blues, ce disque est sorti en 1965, en pleine période de regain d'intérêt pour les pionniers du blues, ce qui explique l'impact considérable qu'il eut à l'époque. Cet album permit en effet de retrouver tout le talent d'un bluesman qui avait quitté la musique depuis presque vingt ans. Jouant sur la tension entre ses profonds sentiments religieux et sa passion plus séculaire pour le blues ("la musique du diable", dixit Robert Johnson), son oeuvre est l'une des plus expressives qui soit. Sans virtuosité, ses performances sont jouées avec une conviction totale, ce qui fait leur sincérité et leur grandeur, comme le prouve sa voix aboyante et féroce. Ce disque est donc un chef-d'oeuvre d'émotion et de sincérité comme peu de disques parus au cours des années soixante l'ont été. --Florent Mazzoleni

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wildthing
Bavard


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 15:01

Pour moi, un album indispensable de blues (profond, comme son titre l'indique): James Cotton, Deep in the Blues
Avec Charlie Haden a la contrebasse, Joe Louis Walker a la grattoune, j'peux vous dire ca vous arrache une larme a chaque note, ce mec "sait" le blues, c'est sur Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wildthing
Bavard


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 15:11

Un autre album que je considère comme mythique (même si je ne l'ai qu'en cassette Crying or Very sad ): John Mayall Bluesbreakers with Eric Clapton

Pour moi Clapton ne sera plus jamais aussi bon, cet album relevant de l'exceptionnel, superbe album de blues british (à mon avis le meilleur de tous les temps)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 15:22

Pour moi, un cd de blues que j'adore. Je l'écoute et rééecoute sans m'en lasser.

C'est From the Craddle d'Eric Clapton.

Désolé, je n'ai pas l'image de la pochette mais je pense que vous voyez de quel album je parle Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
wildthing
Bavard


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 15:45

The Voodoo a écrit:
Pour moi, un cd de blues que j'adore. Je l'écoute et rééecoute sans m'en lasser.

C'est From the Craddle d'Eric Clapton.

Désolé, je n'ai pas l'image de la pochette mais je pense que vous voyez de quel album je parle Laughing Laughing


et voila!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Otis Spann "The Biggest Things Since Collossus" 69   Mer 5 Jan à 15:46



En Janvier 1969, le Peter Green's Fleetwood Mac se rend dans les célèbres studios Chess de Chicago pour enregistré le double "Blues Jam In Chicago" Vol. 1 et 2...

Impressioné par le talent de ces jeunes anglais (surtout Peter Green qu'il considèrait comme le meilleure guitariste de Blues Européen), le pianiste Otis Spann, décide d'enregistré dans la foulée un album complet en leur compagnie : "The Biggest Things since Colossus"... (Blue Horizons/Sony Music)
A écouté d'urgence : "My Love Depends On You", "Temperature Is Rising", "Someday Baby" ...


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
jimmyed
Newbi


Nombre de messages : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 23/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 16:23

c'est super car à chaque fois que quelqu'un sort un CD, je me dis mais oui bien sur:
_ son house et sa version de john the revelator
- bluesbreaker et le jeu de clapton sur hideaway
- BB king et le live en prison... exceptionnel les hurlements des prisonniers au début lorsque le sherrif est présenté...

Nothin' but the blues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: T-Bone Walker "T-Bone Blues" 1956 (6)   Mer 5 Jan à 18:55



"T-Bone Blues" (Atlantic) est peut être le meilleure album de T-Bone Walker...

Enregistré au millieux des années 50 avec des sidemens de luxe comme Junior Wells (Harmonica), Jimmy Rogers (Guitar) ou Barney Kessel (Guitar), "T-Bone Blues" revisite pratiquement tous les grands classiques du premier maître de la guitare Electrique Moderne...

A écouté d'urgence :

"Stormy Monday Blues" repris au moins une fois par tous les guitaristes de blues du monde entier et "Mean Old World" dans une version à coupé le souffle...


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Mer 5 Jan à 20:23

wildthing a écrit:
The Voodoo a écrit:
Pour moi, un cd de blues que j'adore. Je l'écoute et rééecoute sans m'en lasser.

C'est From the Craddle d'Eric Clapton.

Désolé, je n'ai pas l'image de la pochette mais je pense que vous voyez de quel album je parle Laughing Laughing


et voila!

Merci wildthing, de ta serviabilité Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Canned Heat "Boogie With Canned Heat" 1968 (7)   Jeu 6 Jan à 12:02

Canned Heat se fait d'abord remarqué en 67 au Festival de Monterey, la même année ils enregistrent un premier album sobrement appelé… "Canned Heat" pour Liberty Records...



Eté 68 Pendant que le groupe tourne sans relâche, « Boogie with Canned Heat » leur second album sort emmené par leur premier succès mondial « On the road again » chanté par Alan Wilson...

il n'y a plus beacoup de reprise blues: "Evil Woman" de Howlin Wolf , elles sont désormais remplacés par des compositions-adaptations époustouflantes : "Amphetamine Annie" (un titre anti-drogue) , "Marie Laveau" (un blues lent magnifique) et surtout le fameux « Fried Hockey Boogie » 11 minute (appelé aussi "Refried Boogie" étiré parfois jusqu'à 40 minutes, il deviendra le cheval de bataille du groupe sur scène)
Si vous mettez la main sur l'édition digipak-cd de Magic Records, en bonus vous posséderez également tous leurs 45 tours de cet époque...


Dernière édition par le Dim 9 Jan à 11:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Sonny Boy
Newbi


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Jeu 6 Jan à 13:38

Pour ceux qui aiment le West Side sound :

Eddie C. Campbell : King of the jungle
Jimmy Dawkins : Fast fingers


Pour ceux qui aiment le chicago blues traditionnel avec un son bien crade :

Johnny Young : Chicago Blues


Pour ceux qui aiment le blues rock (aussi avec un son bien crade) :

Hound Dog taylor : Natural Boogie


What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Jeu 6 Jan à 13:51

[/URL]

Paul's Butterfield Blues Band" 1965 / "East-West" 1966 Elektra (2cd-set
Digitally Remastered)

Personnel :
Paul Butterfield : Vocals, Harmonica
Mike Bloomfield : Lead Guitar
Elvin Bishop : Rythm Guitar
Jerome Arnold : Bass
Sam Lay & Billy Davenport : Drums

Reconnu comme l’équivalent américain des Bluesbreakers de John Mayall, le
Paul’s Butterfield Blues Band connaîtra, au milieu des années 60, une
popularité énorme au Etats-Unis…Et cela, sans jamais décroché, un seul tube au hit-parade…

En 1963, Paul Butterfield et Elvin Bishop s’unissent à l’excellente section
rythmique du célèbre Bluesman Howlin Wolf qui comprend le bassiste Jérôme
Arnold et le batteur Sam Lay.
Le premier groupe de couleur mixte de l’histoire du Blues est né…

Le PBBB fait ses débuts sur scène dans les clubs du Southside comme le "Big
John" où ils s'enregistrerent pour la première fois en public >"An Offer You
Can't Refuse" (Castle)

En Décembre 64 le producteur Paul Rotchild engage le guitariste Mike
Bloomfield pour étoffer le son des 1er enregistrements du PBBB.

A l'instar de Clapton, Mike Bloomfield est né à Chicago, il apprend
pratiquement tout au contact des Bluesman noirs originaux (Big Joe
Williams,Little Brother Montgomery, Sleepy John Estes, Muddy Waters...)
Ce qui fait de lui le premier "guitar-hero-blanc-authentique" de l'histoire
du Rock (avant Jimi Hendrix qui ne sera reconnu dans son propre pays
qu'après sa venue au Monterey Pop Festival en juin 67)
le seul à savoir retranscrire note pour note les solos brulants de ses
illustres professeurs... Son style est immediatement reconnaissable : un
mélange explosif entre une attaque tranchante et agressive du manche et une
fluidité sans pareil...

Le PBBB grave ses premières demos en décembre 1964, Malheureusement,
l'ingénieur du son des studios Elektra se révèle vite incapable de
retranscrire correctement l'énergie brute du groupe sur 33 tours...en effet
la prise de son "Live en studio" du groupe est à des années lumières de leur
performance scénique de l'époque...Les bandes restèrent inédites jusqu’à la
parution du CD « the
Lost Elektra sessions » en 1994...

Fin 65, après leur fameux passage au Newport Festival, où ils accompagnerent
Bob Dylan pour son tout premier concert électrique, les studios Elektra
capturent enfin avec succès le 1er album du groupe, le son est capté "live"
en studio avec le pianiste Mark Naftalin en plus sur certains
morceaux...
C'est "Born In Chicago" (une des rares composition originale signé Nick "The
Greek" Gravenites), le titre emblématique du groupe, qui ouvre l'album..."je
suis né à Chicago, mon père m'a dit : alors achète toi un flingue..."
Ensuite, les classiques se bousculent "Got My Mojo Workin" de Muddy
Waters, "Mellow Down Easy" de Willie Dixon, "Blues With A Feeling" et "Last
Night" de Walter Jacob...

On trouve également "Thank You Mr Poobah" et "Screamin'" deux instrumentaux
brillants,calqué sur le style de Little Walter .
Mais il faut bien avoué que malgré une authenticité et une énergie brute qui
saute aux oreilles, le premier disque du PBBB a mal vielli...en effet,
l’harmonica de Paul Butterfield est encore trop omniprésent dans le mixage
ce qui laisse à Mike Bloomfield de bien maigres solos…

Après d’innombrables concerts donné à Chicago, New York et San Francisco…le
groupe atteint son apogée avec son second 33 tours "East-West".
Il est évident que quiconque appréciant le blues devrait posséder dans sa
discothèque un exemplaire de ce « East-West »…
A ce moment précis l'harmonica de Paul Butterfield laisse enfin un peu plus
de place à la guitare...
Le résultat est immédiat, Mike Bloomfield explose et devient le number
one...
Outre d’ excellentes reprises de blues tels que « Walking Blues », "I Got A
Mind To Give Up Living","All These Blues" ou « Two Trains Running », le PBBB
reprend aussi de la soul New Orleans avec le génial "Get Out My Life Woman"
de Allen Toussaint...mais si ce disque distingue, c'est surtout à cause de
ses deux instrumentaux légendaires : Le premier « Work Song », est un
célèbre thème de Jazz popularisé par Cannonball Adderley remanié ici en un
duel harmonica-guitare explosif…
Le second « East West » est une longue improvisation inspiré par la musique
indienne "Raga" et par le LSD qu’il commence à ingerer quotidiennement.
Etiré parfois jusqu’à 40 minutes en concert (CD-East/West Live) , «
East-West » fera de Mike Bloomfield le premier guitar hero à avoir ouvert
les portes de l'Acid Rock à tous les apprentis guitaristes américains ...


Dernière édition par le Lun 14 Fév à 19:24, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
jimmyed
Newbi


Nombre de messages : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 23/12/2004

MessageSujet: Re: Les indispensables   Jeu 6 Jan à 13:59



Freddie King, larger than life

j'ai choisi celui là parce que je l'ai depuis peu mais j'aurais pu en prendre un autre.
c'est bon,très bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mojo
Super bavard


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: Les indispensables   Jeu 6 Jan à 15:11

John lee Hooker "it serves you right to suffer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/broken.back.daddy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les indispensables   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Les indispensables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bach (le père) : disques indispensables
» Bilan 2009 les Indispensables....
» Vos 10 songs indispensables
» Les indispensables du Rock
» Les livres de Blues indispensables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: DVD,CD,Video,livres,etc.....-
Sauter vers: