AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Muddy Waters et le Chicago Blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
sarssipius
Bavard


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Jeu 2 Déc à 17:24

strat63 a écrit:

N'oublie pas que mi et fin 60', Clapton était LE guitariste en vue et c'est quand même un peu lui qui a imposé tous ces bluesman.

Disons que ce que je pige pas c'est un détail chronologique... Le revival blues où les pépés du Delta ont commencé à réapparaître débute vers 1963/1964... Soit avec le tout premier album des Yardbirds (Five Live) puis dans la foulée ils ont enregistré avec SonnyBoy... Puis seulement viennent les bluesbreakers mouture Clapton... Le revival blues lui me semble plus s'être dessiné dans le sillage de l'agitation de la scène locale de Chicago de la fin 50s début 60s d'une part (Le fameux West Side Sound qui a ouvert un boulevard gigantesque aux anglois et à Hendrix) et surtout le phénomène Rolling Stones via Keith Richards qui clamait partout les influences des Stones et qui ont bel et bien été les premiers anglais à ramener le blues auprès du grand public américain...
Clapton et la vague du British Blues ont eu un effet de renforcement dans la durabilité du revival blues mais à mon humble avis n'ont pas occupé le rôle de déclencheur... Du moins aux US...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Jeu 2 Déc à 17:45

sarssipius a écrit:

Le revival blues lui me semble plus s'être dessiné dans le sillage de l'agitation de la scène locale de Chicago de la fin 50s début 60s d'une part (Le fameux West Side Sound qui a ouvert un boulevard gigantesque aux anglois et à Hendrix)

c'est clair et net, faut écouter magic sam fin 50 jusqu'à sa mort et se demander de qui ce mec avait il besoin pour jouer ???

les meilleurs enregistrements de jlh sont pre60, t bone walker est au mieux de sa forme.

C'est marrant parce que pour moi 50/70, c'est vraiment la période la plus florissante, la plus explosive, et la plus intéressante du blues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Jeu 2 Déc à 18:14

Ah mais personne ne le conteste Bull.

Encore qu'en ce qui me concerne, j'ai un petit faible pour le blues acoustique d'avant guerre (Son House, Robert Johnson, Lonnie Johnson, Bukka White, etc etc).
J'avoue m'y connaître bcp moins (hormis les grands classiques comme les King) dans cette période de blues électrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vleb
Super bavard


Nombre de messages : 164
Localisation : Paris 15
Date d'inscription : 01/12/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 14:51

strat63 a écrit:
Désolé mais un artiste n'est pas idolâtré par autant de gens (anglais et américains) comme cela sans raison.

Heu...sans vouloir polémiquer : Lorie, Jennifer & Cie sont idôlatrées par beaucoup de gens non ? Wink

Moi ch'suis pas fana de Clapton, ni de SRV...c'est mon choix. C'est pas un critère de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
MisterClean



Nombre de messages : 2530
Localisation : Austin Texas!!!
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 14:54

Ca commence à debattre dites moi????
Le sujet ,c'était quoi????merci Wink

_________________
Jouer du blues,ouai,tout est dans les doigts........

http://www.chicken-bone.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chicken-bone.fr
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:08

vleb a écrit:
strat63 a écrit:
Désolé mais un artiste n'est pas idolâtré par autant de gens (anglais et américains) comme cela sans raison.

Heu...sans vouloir polémiquer : Lorie, Jennifer & Cie sont idôlatrées par beaucoup de gens non ? Wink

Moi ch'suis pas fana de Clapton, ni de SRV...c'est mon choix. C'est pas un critère de qualité.

Comparons aussi ce qui est comparable.
Clapton a été un des premiers à jouer de la sorte (bcp de solos) et a influence un grand nombre de groupes.
Cream est aussi, ne l'oublions pas, à la base de ce qui sera bientôt le 'gros rock' et ce bien avant Led Zep.
Il ne faudrait surtout pas faire l'erreur de minimaliser l'influence qu'à eu Clapton sur l'histoire.
Il faudrait surtout lire cette bio qui en parle longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:25

strat63 a écrit:

Clapton a été un des premiers à jouer de la sorte (bcp de solos)

Mais non clairement non ! les solos d'otis rush sont réputés pour être interminables (en live et en période dépressive) à tel point que ses musiciens ne savent plus quand arrêter le morceau, très audible sur le live à Nancy. et je ne parle pas des premiers buddy guy....

Clapton il est bien mais clairement c'est comme SRV, il a rien inventé. je pense que des gens comme ry cooder ou jeff beck sont bien plus inventifs et moins pompeurs...

Tu analyses le blues de chicago entre autres en te basant sur le détail historique de sa désuétude des années 50/60... Je voudrais que l'on m'explique, le blues n'était pas populaire dans le public blanc AVANT ça.

En 74 François Walthéry dessinateur de Natacha et immense amateur de Jazz et de Blues, nous a fait avec deux trois copains découvrir le blues, john lee hooker memphis slim lighting hopkins t bone walker etc, je rentre chez moi et je demande à mon frère s'il connait, il me dit oui et me sort les LP american folk blues festival... organisés par deux allemnads Horst Lippmann et Fritz Rau, non par EC. Ces deux allemands ont fait découvrir le blues à pas mal d'européen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterClean



Nombre de messages : 2530
Localisation : Austin Texas!!!
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:28

Je me surprend moi meme,mais je suis assez d'accord avec toi Bullfrog.... Shocked

_________________
Jouer du blues,ouai,tout est dans les doigts........

http://www.chicken-bone.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chicken-bone.fr
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:29

Bullfrog, remet ça dans un certains contexte.
On est dans les années 60, en angleterre.. Le blues est quasiment inconnu et un jeune blanc arrive et joue comme un dieu au sein des bluesbreakers, de Cream.

Bull, je te ferais remarquer que quand je dis long, Cream était réputer pour se lancer dans des impros Jazz/Blues de parfois plus d'une demie heure. Alors oui, dans les années 60', on avait jamais vu ça en Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:32

dire le blues a été redécouvert par de jeunes anglais c'est regarder le phénomène par une porte entrouverte ou mieux par la serrure.

Encore une fois tu réflèchis en terme de vente de disques et de star system et pas en terme de mouvement artistique ou social ou historique. Quand Magic sam conseil eddy chief clearwater sur son matos, ou qu'il apprend la guitare à magic slim et qu'il lui trouve son surnom, quand il empreinte la strat 62 de luther allison pour sa tournée européenne, c'est bien de blues qu'il s'agit, de continuation, de transmission de savoir, et de mouvement... Ces gens n'attendent personne pour faire leur musique. Et je reprendrais ma bio de JLH pour savoir qui l'a fait venir en Angleterre fin 50, mais je suis sûr que ce n'est ni Kieth richards, ni EC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:35

on ne parle pas de la même chose.
Picasso a fait découvrir l'Art Nègre aux européens, il n'est pour rien dans ce mode d'expression et n'apporte rien à ce mode d'expression. 'est dans ce sens que je dis EC n'est pas un bluesman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:39

Mais je susi d'accord avec toi Bull sur le fond.
J'essaie juste de te faire admettre qu'éffectivement, si le blues avait déjà connu de beaux succès avec bon nombre de ses représentants, ce ne fût en rien comparable aux succès qui ont suivi le british blues boom.

Il est quand même un fait historique (càd indiscutable) que bon nombre de bluesman ont pu réintégrer ensuite les studios alors que bcp d'entre eux étaient retournés dans un certains anonymat voir un anonymat certains.

Freddie King n'aurait jamais signé sur le Label Shelter et n'aurait pas joué dans des stade si EC ne l'avait pas autant mis en avant en l'imposant dans ses concerts début 70'.

Il est indéniable que bcp ont découvert le blues grâce à ces groupes et une musique jusque là, quelque peu confinée, est devenue populaire (autant auprès des blancs que des noirs).

Avant le British Blues Boom, tu crois sincèrement qu'une concert de blues aurait attiré des foules de plusieurs milliers de spectateurs fin 70 ?.

Au States, début 70, les ricains se déplacaient pour voir Clapton avec King en première partie.
Ces mêmes spectateurs ont ensuite été voir King à ses propres concerts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 16:43

strat63 a écrit:


Avant le British Blues Boom, tu crois sincèrement qu'une concert de blues aurait attiré des foules de plusieurs milliers de spectateurs fin 70 ?.

oui les tournées de l'american folk blues festival.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strat63
Giga bavard


Nombre de messages : 691
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 17:00

Oui bon... Ca ne pèse pas bien lourd face au phénomène que l'on a connu ensuite.
Tu sais, tout le monde est d'accord sur le fait qu'historiquement parlant, il n'y aurait pas eu ce blues revival si il n'y avait pas eu le british blues boom.
A partir de là, on peut discuter longtemps.. Sur le fait qu'EC soit ou ne soit pas un bluesman. Ce qui est indéniable, c'est qu'il a eu une influence énorme sur le cours de la popularisation du blues.

Maintenant, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis.
Paradoxe, si le British blues n'avait pas existé, Freddie King n'aurait certainement pas eu autant de succès (certians même) début 70' jusqu'à sa mort. Mais si Freddie King n'avait pas existé, il n'y aurait propablement pas eu de british blues boom (ou alors dans une moindre mesure) puisque les principaux instigateurs de ce blues boom proclamaient ouvertement leurs appartenance à Freddie King.

Mais bon, on ne va pas parler indéfiniment du sujet...
Clapton Bluesman ?. Je pense que non mais intrinsèquement, je suis persuadé qu'il est un des plus grands et qu'il aurtait pu le devenir sans tous ses problèmes.
Je dis intrinsèquement parce qu'il y a certainement plus qu'une raison pour que BB King, Freddie King et Buddy Guy aient vu en lui un fils spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarssipius
Bavard


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Ven 3 Déc à 20:44

strat63 a écrit:

Tu sais, tout le monde est d'accord sur le fait qu'historiquement parlant, il n'y aurait pas eu ce blues revival si il n'y avait pas eu le british blues boom.

bah là je me sens le besoin de tempérer... Le blues revival a été déclenché plus par des groupes comme les Stones légérement avant le british blues boom qui lui aussi s'est engouffré dans la brèche ouverte par les Stones en s'éloignant du Skiffle cher aux Alexis Korner et autres papy du british blues boom et en assumant plus l'aspect blues et en ça Clapton a eu un rôle décisif...
Le revival qui a commencé avec des festoche du style American Folk Blues étaient vraiment des succès de masses... La vague du British Blues avec des Clapton, Green en tête ont eu un effet de renforcement du revival mais pas de déclencheur...
Dès 1964/1965 BB King remplissaient des salles gigantesques soit avant l'apparition de Cream... Cream qui est un groupe que j'adore au passage bien que phénomène n'a jamais fait que s'engouffré dans la voie ouvert par Jimi Hendrix... Qui lui même a bénéficié d'un hasard monumental en la présence de Chas Chandler... Celui-ci serait tombé sur Buddy Guy ou Luther Allison qui à l'époque n'était pas très loin des sonorités d'un Hendrix que l'histoire en aurait été changée...
L'histoire du blues et du revival blues des années 60 n'est pas une simple ligne droite... Les anglais ont certes réintroduit le blues auprès du grand public mais les choses s'agitaient déjà furieusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Lun 6 Déc à 10:26

vendredi à la répet, un copain du guitariste rythmique vient voir à quoi les Los chickens shits ressemblent. entre autres on fait All your love d'Otis Rush... à la fin du morceau, il nous dit "pas mal votre reprise de black magic woman de peter green"....

Sans commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarssipius
Bavard


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Lun 6 Déc à 19:21

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Dim 6 Fév à 20:22

bullfrog a écrit:
vendredi à la répet, un copain du guitariste rythmique vient voir à quoi les Los chickens shits ressemblent. entre autres on fait All your love d'Otis Rush... à la fin du morceau, il nous dit "pas mal votre reprise de black magic woman de peter green"....

Sans commentaires.

Non mais c'est normal !! Si t'as pas une grande culture musicale tu peux confondre ! En même temps Peter Green, en composant ce morceau pensait sûrement à Otis Rush !
Revenir en haut Aller en bas
Fildouce
Giga bavard


Nombre de messages : 774
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Lun 7 Fév à 11:15

là Jordie je serait peut etre pas aussi interpreteur que toi !!! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Lun 7 Fév à 11:24

Geordie boy a écrit:
bullfrog a écrit:
vendredi à la répet, un copain du guitariste rythmique vient voir à quoi les Los chickens shits ressemblent. entre autres on fait All your love d'Otis Rush... à la fin du morceau, il nous dit "pas mal votre reprise de black magic woman de peter green"....

Sans commentaires.

Non mais c'est normal !! Si t'as pas une grande culture musicale tu peux confondre ! En même temps Peter Green, en composant ce morceau pensait sûrement à Otis Rush !

Effectivement on s'y perd dans les influences...

Peter Green s'inspire de "All Your Love (I Miss Lovin)" d'Otis Rush pour son "Black Magic Woman" en 1968...

Tandis que Santana s'inspire de la version de Green (Black Magic Woman) dans son second album "Abraxas" 1970...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Lun 7 Fév à 20:04

Fildouce a écrit:
là Jordie je serait peut etre pas aussi interpreteur que toi !!! Evil or Very Mad

uh ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muddy Waters et le Chicago Blues   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Muddy Waters et le Chicago Blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Muddy Waters / Rolling Stones : Live Chicago 1981
» Chicago Blues, 40's/50's
» Muddy Waters : The Complete Plantation Recordings (1993)
» Chicago Blues Festival 2009
» Muddy Waters : Electric Mud (1968)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: Artistes...-
Sauter vers: