AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jimi Hendrix et le blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:07

Que pensez vous de ça ?

Pour moi jimi est un joueur de blues, ses racines viennent du blues.
Il suffit d'écouter son album " blues " .
Et d'autres reprises de ses influences pour confirmer que jimi adorait le blues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
MisterClean



Nombre de messages : 2530
Localisation : Austin Texas!!!
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:08

Oui,il adorait le Blues.....

_________________
Jouer du blues,ouai,tout est dans les doigts........

http://www.chicken-bone.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chicken-bone.fr
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:11

il y a red house mister clean que tu adore jouer et qui est de lui !
C'est même une de tes zics préférée et qu'est ce qu'on prend notre pied sur cette zic Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
MisterClean



Nombre de messages : 2530
Localisation : Austin Texas!!!
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:14

Ouai,je sais,c'est vraie..... Cool

_________________
Jouer du blues,ouai,tout est dans les doigts........

http://www.chicken-bone.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chicken-bone.fr
Pepete



Nombre de messages : 2799
Age : 29
Localisation : Moon
Date d'inscription : 27/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:21

Red house c'est Hendrix t'es sur ??? il l aurait pas plutot repris ???,

a moins que je ne me trompe Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouly
Giga bavard


Nombre de messages : 744
Age : 38
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 1:26

Pepete a écrit:
Red house c'est Hendrix t'es sur ??? il l aurait pas plutot repris ???,

a moins que je ne me trompe Very Happy

pfffffffffff

Evil or Very Mad

_________________

Oranger Fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guitariste.com/forums/amplification,tout-sur-les-ampl
Redhouse
Super bavard


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 8:57

Hendrix c'est un bluesman c'est clair, un bluesman parfois intergalactique quand même afro

C'est plus facile de s'en apercevoir maintenant qu'à l'époque ; au moment de Red House et des débuts de l'Experience, il disait lui même America don't like blues, une des raisons aussi de sa fuite aux UK.

L'album blues est vraiment super cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fenderguitars.probb.fr
aaaaa
Supra bavard


Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 10:30

il faut écouter ce qu'il a fait avant l'experience , avec kurtis night ,little richard c'etait blues avec un son bien crade , ensuite avec l'experience il a fait d'excelent blues comme "who knows" red house" hear my train coming voodoo child (slide return)

je pense qu'il a ouvert une voie dans le blues pour l'époque qui a été tres aprécié par les anglais aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.membres.lycos.fr/rollingblues/
sarssipius
Bavard


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 11:44

Albert Collins a écrit:

Jimi Hendrix wasn't a bluesman! Of course his music was deeply rooted in the blues but he was playing his own pop shit

J'invente rien... C'est le Master of Telecaster himself... A noter qu'il faut comprendre le terme de "shit" comme "truc"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocky117
Bavard


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mar 7 Déc à 14:28

Jimi était un vrai bluesman dans l'âme, comme l'a entrepris SRV il a fait évoluer cette musique (parfois dans des délires frénétiques je le reconnais), pour l'ouvrir à un plus large public. Je crois d'ailleurs que c'est ce qu'il explique dans une vidéo dont je ne me rappelle plus le titre.
Après reste l'appréciation du public vis à vis de ses différentes "Experiences".
Après toutn'oublions pas que de nombreuses musiques comme le rock, la soul, Ect ... viennent d'une évolution du blues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.club-internet.fr/snovak
TinPanAlley
Newbi


Nombre de messages : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 1:09

Tout a fait d'accord pour dire que Jimi etait aussi un bluesman dans l'ame, d'ailleurs il suffit d'ecouter la version longue de Voodoo Child sur Electric Ladyland ou Red House (aue beaucoup de bluesman ont repris ce qui est finalement assez rare) pour s'en rendre compte. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 1:33

Moi j'aime bien aussi les versions de hear my train a comin' , que se soit en électrique ou acoustique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
MisterClean



Nombre de messages : 2530
Localisation : Austin Texas!!!
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 1:51

sarssipius a écrit:
Albert Collins a écrit:

Jimi Hendrix wasn't a bluesman! Of course his music was deeply rooted in the blues but he was playing his own pop shit

"

_________________
Jouer du blues,ouai,tout est dans les doigts........

http://www.chicken-bone.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chicken-bone.fr
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 10:35

Pour moi hendrix c'est pas du blues. Vous citez des morceaux blues red house, un album blues avec cat fish et cie, oui c'est du blues mais c'est ponctuel, une expérience parmis d'autres... est ce que led zep c'est un groupe de blues parcequ'ils jouent since i ve been loving you ???

clairement c'est pas un bluesman.

mais dans le fond on s'en fout non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TinPanAlley
Newbi


Nombre de messages : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 11:09

Bon, je me suis peut etre pas bien exprimé. Jimi n'etait pas un pur bluesman, ne faisait pas essentiellement du blues, mais y avait derriere tous ca un peu de blues quand meme, en tout cas dans les influences et dans l'interpretation. Mais bon a l'epoque la plupart etaient influencé par le blues mais tous l'ont dévié pour en faire quelque chose de personnel(Led Zep, Cream, Stones, Experience, et meme les Pink Floyd, etc etc) .
Mais comme tu dis on s'en fout en fait Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 11:16

c'est clair que quand tu entends les débuts d'un mec comme buddy guy, c'est clair que hendrix et srv ont du en user des vinyls à étudier ses plans... tout cela vient de quelque part, l'épopée du west side a une influence primordiale sur le rock, ou sur les musiciens plus jeunes, rien que par le fait que tous ces mecs otis rush, buddy guy, magic sam, luther allison, etc ont utilisé la guitare électrique comme une génération spontanée SANS connaître l'accoustique, SANS traîner derrière eux, comme Muddy Waters, jimmy reed, etc, toute l'influence du Delta.

le premier qui me dit que buddy guy est un bluesman accoustique je lui colle une baffe ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Redhouse
Super bavard


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 13:46

bullfrog a écrit:
Pour moi hendrix c'est pas du blues. Vous citez des morceaux blues red house, un album blues avec cat fish et cie, oui c'est du blues mais c'est ponctuel, une expérience parmis d'autres... est ce que led zep c'est un groupe de blues parcequ'ils jouent since i ve been loving you ???

clairement c'est pas un bluesman.

mais dans le fond on s'en fout non ?

On s'en fout peu être pas, mais chacun interprète comme il veut Hendrix.

L'argument de LedZep et d'autres peut tenir, mais Hendrix est quand même un cas à part et que ses blues ne se résument pas qu'à Red House ou Catfish. Le blues c'est ternaire évidemment mais c'est aussi binaire, et puis il y a ses textes, son feeling, sa voix et sa facon de chanter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fenderguitars.probb.fr
bullfrog
Supra bavard


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 13:54

oui mais j'aurais voulu savoir, car j'avoue je ne le connais pas bien, comment lui-même il voyait la chose ?

je veux dire par là si tu demandes à jimmie vaughan s'il joue du blues, ou pire, s'il se considère comme un bluesman, je pense qu'il sera embarassé pour répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aaaaa
Supra bavard


Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 13:57

le problème c'est que vous parlez de hendrix avec son groupe l'experience , essayé d'écouter ce qu'il a fait avant et vous verez par vous même que tout sa fondation musical vient du blues puisque c'est ce qu'il jouait avant d'aller a londres

hendrix ne se limite pas qu'a JIMI HENDRIX AND THE EXPERIENCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.membres.lycos.fr/rollingblues/
The Voodoo
Hyper bavard


Nombre de messages : 386
Localisation : faulquemont
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 8 Déc à 20:21

je suis tout à fait d'accord avec toi aaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://texas-blues.220v.org
sarssipius
Bavard


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Jeu 9 Déc à 0:30

aaaaa a écrit:
le problème c'est que vous parlez de hendrix avec son groupe l'experience , essayé d'écouter ce qu'il a fait avant et vous verez par vous même que tout sa fondation musical vient du blues puisque c'est ce qu'il jouait avant d'aller a londres

Hmmmmm perso je me fiche de savoir si Hendrix est un bluesman ou non (Il y a beaucoup de trucs que j'aime qui n'ont pas besoin d'être du blues pour que j'aime)... Il a des influences blues indéniables et profondes mais sa musique est inclassable (même ses blues sont plutôt atypiques... J'ai acheté l'album Villanova Junction et le titre "phare" Villanova Junction Blues Jam, 27'38" magnifiques au passage, a beau être une grille blues... Il n'y a plus que la grille qui l'est...) J'aime beaucoup de trucs chez lui et moins certaines choses... Quand on écoute ce qu'il faisait avant de filer à Londres ce n'est pas a proprement parler du blues... Plutôt du Rythm'n'Blues qui est déjà une forme un peu différente plus axée sur des sections cuivres, des rythmes dansants proche du rock'n'roll fifties...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bucheron rocker
Giga bavard


Nombre de messages : 929
Localisation : Dans ma chambre
Date d'inscription : 28/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Jeu 16 Déc à 11:32

Il est clair que Jimi faisait du Blues comme les morceaux "Catfishblues" et son fameux "tribute"!!
Pour les Parisiens il y a deux ans, il y avait eu une superbe expo sur Jimi à la cité de la musique!

Mr.Red Laughing Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloomers
Mega bavard


Nombre de messages : 458
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/12/2004

MessageSujet: Jimi Hendrix Blues Story   Jeu 16 Déc à 11:57



Imaginons l'histoire de Jimi à travers ses morceaux Blues...

James Marshall Hendrix est né le 27 novembre 1942 à Seattle, Dès son plus jeune âge, le jeune garçon se familiarise avec la musique grâce à la radio et à la collection de disques de blues et de rhythm & blues de son père.
Jimi reçoit sa première guitare à l’âge de 16 ans !
Il commence à travailler l’instrument à l’oreille, car il ne connaît pas le solfège, ce qui restera d’ailleurs un de ses grands regrets.

A 19 ans, en 61, il s’engage dans l’armée… il y reste deux ans, mais à aucun moment abandonne la musique.
Entre 1962 et 1964, il tourne avec les King Kasuals dans le Sud des états unis.
En 1963, il réalise ses premières séances d'enregistrement avec le saxophoniste Lonnie Youngblood.
En 1964, Jimi Hendrix débarque à New York, où il accompagne les Isley Brothers.

Puis il se retrouve finalement dans le groupe de King Curtis, aux côtés de Chuck Rainey et de Cornell Dupree. Entretemps, il a accompagné Ike & Tina Turner, Little Richard, Joey Dee, Jackie Wilson, James Brown, Wilson Pickett avant de devenir le guitariste de Curtis Knight & The Squires.
Au cours de son show, Curtis Knight laisse parfois la vedette à son jeune guitariste, ce qui donne à Jimi l’envie de monter son propre groupe.

Ecoutez « Don’t Accuse Me » et « I’m A Man » deux extrait très rare provenant des enregistrement PPX de Jimi Hendrix et Curtis Knight réalisé entre 65 et 66 pour Ed Chalpin.

Debut 66, Jimi Hendrix se rebaptise Jimmy James et, avec les Blue Flames, il devient une des attractions du circuit des clubs de Greenwich Village. Avec son groupe, mais aussi parfois avec d'autres musiciens occasionnels, Jimi écume les salles pour des cachets de misère.
Sa réputation grandissante débouche en septembre 66 sur la visite de Chas Chandler, l’ancien bassiste des Animals devenu découvreur de talent.

Le jeu de guitare de Jimi a de quoi étonner des professionnels pourtant aguerris comme Chas Chandler.
Hendrix est gaucher : il joue sur des guitares de droitiers qu’il retourne et dont il inverse les cordes.
Showman d’instinct, il exploite des gimmicks spectaculaires qu’il a appris d’autres bluesmen et qu’il fait totalement siens, comme le fait jouer de la guitare derrière le dos, derrière la tête ou avec les dents.
Il maîtrise des techniques encore peu ou pas exploitées comme le vibrato, la pédale wah-wah et la distorsion.
Le 24 septembre 1966, Chas Chandler emmène Jimmy James à Londres.
Il lui adjoint le batteur Mitch Mitchell et le guitariste reconverti à la basse Noel Redding.
A eux trois, ils forment The Jimi Hendrix Experience qui effectue ses débuts à l’Olympia, à Paris, en première partie du spectacle de Johnny Hallyday, du 13 au 18 octobre 1966.

Ecoutez « Killing Floor » (Coffret Jimi Hendrix Experience) une reprise de Willie Dixon enregistré live à l’Olympia en octobre 66, le toute première apparition du Jimi Hendrix Experience.

De retour à Londres, The Jimi Hendrix Experience enregistre ses premiers singles. "Hey Joe", « Purple Haze », « The Wind Cries Mary » et publie dans la foulée son premier 33 tours…



« Are you experienced ?”, qui paraît le 12 mai 1967, va occuper la deuxième place des charts anglais durant tout l’été qui suit, juste derrière l’inaccessible “Sergeant Pepper's” des Beatles. Jimi Hendrix est désormais une superstar, mais seulement en Angleterre et en Europe. Dans son propre pays, les Etats-Unis, il reste encore un parfait inconnu.

Ecoutez « Red House » extrait du tout premier album du groupe enregistré pour polydor en 1967.

Jimi Hendrix retourne une première fois aux Etats-Unis pour le Festival de Monterey qui a lieu les 17 et 18 juin 67.
Il partage l’affiche avec, entre autres, Canned Heat, Janis Joplin, le Grateful Dead, Otis Redding, Eric Burdon et les Who.

Ecoutez la version sursaturé de « Rock Me Baby » une composition de BB King reprise ici pour le concert légendaire de Monterey en juin 67.

En août 1967, Jimi Hendrix et l'Experience rentrent en Angleterre. Le travail effectué aux Etats-Unis a porté ses fruits et “Are you experienced ?” pointe à la cinquième place dans les charts du Billboard.
Le groupe entre immédiatement en studio pour enregistrer un deuxième album sous la direction de l’ingénieur du son Eddie Kramer.



Il paraît le 1er décembre 1967 et s’intitule “Axis Bold As Love”. Il se classe N°5 en Angleterre et N°3 aux Etats-Unis.



Malgré un emploi du temps très charger, le Jimmi Hendrix apparaît également dans de nombreuse émission musicale programmé par la BBC.
Ecoutez « Catfish Blues » et « Hoochie Koochie Man » deux titres enregistré par le Jimi Hendrix Experience pour la bbc en octobre 67

L’Experience retourne jouer aux Etats-Unis en février 1968 au moment où “Axis : bold as love” est au plus haut des charts.
Le groupe est alors l’un des mieux payés du circuit mondial et l’un des seuls capables de remplir les grands stades du continent nord-américain.
Entre les concerts, les trois musiciens travaillent au studio Record Plant de New York pour mettre au point leur troisième album.



Cette fois-ci, Jimi a pris son temps : il a passé quatre mois en studio, rassemblant suffisamment de matériel pour un double album.
Mais le plus important, c'est qu'il a fait éclater le cadre qu’il trouve maintenant trop restreint de l’Experience, en y adjoignant d’autres musiciens comme Al Kooper, Buddy Miles, Jack Casady, Dave Mason et Steve Winwood. Le résultat, “Electric Ladyland”, est le chef-d’œuvre de Jimi Hendrix.

Ecoutez l'immense « Voodoo Chile », extrait de l’album Electric Ladyland, une improvisation magnifique où l’on peut entendre Jimi Hendrix avec Steve Winwood l’organiste de Traffic et Jack Casady le bassiste du jefferson Airplane.

Novembre 68, l’album « Electric Ladyland » est numero un au Etats-Unis et Le Jimmi Hendrix Experience est au sommet de sa gloire.
Et pourtant les problèmes commencent, d’abord avec le départ de son manager, Chas Chandler. Puis c’est Noel Redding, son bassiste, qui manifeste des envies d’indépendance.
Jimi Hendrix et l'Experience tournent sans discontinuer en Europe et aux Etats-Unis jusqu’au 29 juin 1969 où, après leur concert au Denver Pop Festival, ils se séparent définitivement.

Ecoutez « Bleeding Heart » et « Mannish Boy » enregistré en avril 69 juste avant que l’expérience se sépare…



Pour sa première grande réapparition, une nouvelle formation baptisée Gypsy Sons & Rainbows se produit en clôture du Festival de Woodstock en août 1969.
Ce jour-là, Jimi Hendrix interprète une version de l’hymne américain, “The Star Spangled Banner”, qui est une véritable démonstration de ce que peut réaliser un homme seul avec sa guitare.
Le collectif Gypsy Sons & Rainbows est alors composé de six personnes, dont Mitch Mitchell à la batterie et Billy Cox, un copain de régiment de Jimi, à la basse.

Ecoutez « Hear My Train A Comin’ » un excellent exemple de sa prestation au légendaire festival de Woodstock en aout 69.

IMG]http://img77.exs.cx/img77/7889/d067345bq7t5bo.jpg[/IMG]

Pour le Nouvel An 69-70, Jimi Hendrix, Billy Cox et le batteur Buddy Miles, c'est-à-dire un trio exclusivement noir, donnent quatre shows magistraux au Fillmore East de New York à l'occasion du Nouvel An 1970. On en retrouve l'essentiel sur l’album public « Band Of Gypsys » C’est le dernier disque de matériel original qui paraît du vivant de Jimi.

Ecoutez le terrible « Who Knows » enregistré live au fillmore east le 31 decembre 69 extrait de l’album « Band Of Gypsys »



Jimi continue de fréquenter les studios avec assiduité et en premier lieu l’Electric Ladyland Studio qu’il a fait construire en plein New York. C’est là qu’il est à son aise ; c’est là qu’il peut s’exprimer pleinement et continuer à créer la musique qui emplit sa tête.
Avec l’aide de Mitch Mitchell et de Billy Cox, il travaille sur un nouvel album dont on connaît déjà le titre : “First Rays Of The New Rising Sun".

Ecoutez « My Friend » et « Belly Bottom Window », deux fabuleux extrait de son dernier projet “First Rays Of The New Rising Sun".

Hendrix envisage aussi une collaboration avec l’arrangeur de jazz Gil Evans, un projet qu’il a repoussé à l’automne 70, après une tournée européenne.



Accompagné par The Cry Of Love (c’est-à-dire Cox et Mitchell), Jimi arrive en Angleterre à la fin du mois d’août et, le 27, il participe au Festival de l’île de Wight. Mais il n'est pas très en forme et le show s’en ressent.
Après son passage au Festival de l’île de Wight, Jimi Hendrix a prévu de donner plusieurs concerts, mais Billy Cox connaît quelques problèmes de santé. En attendant son rétablissement, Jimi s’installe à Londres chez son amie Monika Dannemann. Au matin du 18 septembre 70, il meurt dans l’ambulance qui le conduit à l’hôpital, étouffé par des vomissements provoqués par l’absorbtion d’une dose de barbituriques sans doute déraisonnable. Il n’avait pas encore 28 ans.



Ecoutez « It’s Too Bad » un morceau inédit disponible sur le coffret 4cd Jimi Hendrix Experience ensuite « Once I Had a Woman » un des blues les plus lent de Jimmi, enregistré en janvier 1970

A sa mort, Jimi Hendrix laisse plusieurs projets d’albums et un nombre incalculable d’heures d’enregistrements. Ce matériel inédit sera distillé au fil des années et actuellement, on doit pouvoir dénombrer plusieurs centaines de disques référencés sous son nom, dont une grande part de pirates. Mais il faut faire attention : un affairisme éhonté a souvent supplanté toute considération artistique et parmi ce délire discographique, le pire côtoie le meilleur. La reprise en main des oeuvres du Voodoo Chile par la famille Hendrix devrait désormais éviter ces dérapages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueslegends.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 12 Jan à 0:57

bullfrog a écrit:
Pour moi hendrix c'est pas du blues. Vous citez des morceaux blues red house, un album blues avec cat fish et cie, oui c'est du blues mais c'est ponctuel, une expérience parmis d'autres... est ce que led zep c'est un groupe de blues parcequ'ils jouent since i ve been loving you ???

clairement c'est pas un bluesman.

mais dans le fond on s'en fout non ?

Absolumment on s'en fout qu'il soit considéré comme un bLuesman ou pas. En général ce sont les idiots snobs puristes qui le dénigrent, en s'imaginant être "blues", alors qu'ils ne sont que gratteux amateurs de Blues.
Pour moi Hendrix jouait SON Blues. Il n'a pas révolutionné le BLues mais la guitare ça c'est sûr. Le BLues n'attendait pas Hendrix pour s'électrifiait et devenir un truc assez délirant parfois, Earl Hooker peut le démontrer aisémment. On peut aimer Hendrix et le Blues en même temps, c'est pas grave !!! On a le droit!!
Revenir en haut Aller en bas
Redhouse
Super bavard


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 30/11/2004

MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Mer 12 Jan à 1:09

Geordie boy a écrit:
Pour moi Hendrix jouait SON Blues. On peut aimer Hendrix et le Blues en même temps, c'est pas grave !!! On a le droit!!

exactement, d'ailleurs pour moi Voodoo Child par exemple est un blues, alors qu'il y a quelques années ca ne me serait pas venu à l'esprit.

Je pense que ceux qui pensent que ce n'est pas un bluesman sont un poil renfermés dans leur shuffle et leurs 12 bars. Maintenant on a assez de recul pour s'apercevoir que c'était un bluesman, peut être pas au sens littéral du terme, mais un bluesman à part entière en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fenderguitars.probb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jimi Hendrix et le blues   Aujourd'hui à 19:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Jimi Hendrix et le blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jimi Hendrix :Blues (1994)
» Jimi Hendrix :Blues (1994)
» Un nouvel album inédit de Jimi Hendrix prévu au mois de mars
» Nguyên Lê : Purple - Celebrating Jimi Hendrix (2002)
» Jimi Hendrix [sujet général]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Blues et Rock'n'Roll :: Artistes...-
Sauter vers: